Portrait d'un illustrateur : Moniri M'Baé


Quand un grand dessinateur frappe à notre porte pour illustrer une rubrique dans notre magazine, nous lui ouvrons grand les portes. Ce fut le cas de l'illustrateur Moniri M'Baé qui nous a fait l'honneur de "croquer" les paysages de Mafate pour le plus grand bonheur des lecteurs.

Babook est parti pour vous à sa rencontre.

Bonjour Moniri,

Peux-tu nous retracer en quelques mots ton parcours artistique ?

"Je suis tombé dans le dessin à l'âge de 14 ans en voyant

un dessin de Zorro que mon grand frère avait rapporté de

l'école. J'ai suivi une école d'arts appliqués à St Pierre.

Ensuite je suis allé à la fac d'arts plastiques à Montpellier

puis aux Beaux-Arts à Angoulême. Parallèlement à cela, je

travaillais pour différents magazines de Bande dessinée."

Quels sont tes dessinateurs préférés ?

Tous, parce qu'ils m'ont donné cette passion du dessin et que c'est vraiment difficile d'en choisir que quelques-uns, parce-qu'ils sont des milliers...

De quoi t'inspires-tu lorsque tu dessines ?

J'ai toujours besoin de me réfèrer à la vie de tous les jours, des histoires quotidiennes, parce-que les choses simples peuvent être magiques si l'on veut les regarder sous cet angle.

Tu as déjà eu la chance de publier, quels sont les livres pour enfants que tu as illustré ?

Pour l'instant je totalise 6 livres jeunesse avec une belle maison d'édition locale, Zébulo Editions : Le bal des animaux (un livre CD), Le maloya, Le Séga, Le Moutia, Dans les Bas, Dans les Hauts (des livres à écouter)

Nous avons découvert dans Babook n°2 que tu animais des ateliers pour les enfants, peux-tu nous en dire un peu plus ?

J'aime faire des ateliers autant que j'aime dessiner. Pour moi c'est nécessaire de transmettre ce que l'on m'a appris toutes ces années. D'ailleurs merci à TOUS les dessinateurs du Cri du Margouillat et à tous les dessinateurs que j'ai eu la chance de cotoyer à Angoulême).

Pour revenir aux ateliers, l'idée est de proposer des ateliers à St Gilles les Hauts (Eperon), à Zébulo, un lieu d'acceuil et d'eveil artistique où l'on peut aussi venir faire de la BD tous les samedis. En somme, c'est travailler en s'amusant !

Dans la rubrique "Ecole, ouvre-toi" du Babook n°2, tu nous a fait découvrir ton voyage à Mafate, comment s'est déroulé ce voyage ?

Ce sont les organisateurs du Salon du Livre de jeunesse qui ont eu l'idée d'emmener des auteurs et des illustrateurs à la rencontre des écoles des Cirques de Mafate et salazie. J'ai aimé cette aventure pour deux raisons : la premiere parce-que tous les élèves ont fait un travail formidable et la seconde parce-que j'ai eu la chance de rencontrer des gens formidables tout au long de cette aventure unique...

Chapeau l'artiste et à bientôt pour de nouvelles aventures !

son blog : http://littlemomoworld.over-blog.com

Babook interview - RTL
00:0000:00
Posts Récents