Portrait de la photographe Marie-Hélène Corolleur


La rédaction remercie Marie-Hélène Corolleur pour son reportage photos aux Makes à la page 6 du premier N° du magazine Babook. Les conditions météo n'étaient pas faciles: du brouillard, de la pluie fine par moment mais cette luminosité apporta du charme à ses photos et nous a tout de suite mis dans l'ambiance des hauts. La rédaction de Babook est partie à sa rencontre.


Bonjour Marie,


La rédaction : Peux-tu nous parler en quelques mots de ton métier de photographe?


Je suis photographe professionnelle spécialisée dans l’enfance. Je photographie les tout tout-petits encore dans le ventre déjà bien arrondi de leur maman, les nouveau-nés, les bébés, les petits qui gambadent et les plus grands que l’on aime toujours autant, les parents qui attendent impatiemment leur 8ème merveille ou qui couvent déjà….

Je travaille essentiellement à la lumière naturelle car j’aime la douceur qu’elle apporte à mes clichés. Je suis équipée en flash mais je préfère ne pas avoir à m’en servir.

Je réalise des séances photo de vie familiale à la maison ou en dehors (à la plage, à la montagne…). Mes clients sont tous différents alors je m’adapte à chaque fois pour créer des images qui leur ressemblent. Avant la séance, on discute un peu, on détend l’atmosphère, je joue un peu avec les enfants pour créer un climat de confiance.

Mon approche est de donner du naturel, et de ne pas manquer les petits détails. Je cherche à capturer des moments authentiques, les liens qui unissent les membres d’une famille. Pour cela, je fais simplement des propositions de mise en scène, de lieu, et accessoires pour mettre en valeur les émotions qu’ils ressentent en famille : de la fierté, de la tendresse, de l’amour, de la bienveillance, de la joie, de l’émerveillement… Quelque soit leur projet, l’idée est avant tout de leur faire vivre à tous des moments de plaisir partagé, pour des souvenirs pleins du bonheur d’être ensemble.

Je réalise également des reportages photos au cours d’évènements familiaux qui marquent la vie des marmailles, comme un baptême, une communion, une cérémonie des cultures indiennes ou chinoises de La Réunion. J’immortalise aussi les fêtes privées (anniversaire,…).


La rédaction : Pourquoi as-tu choisi de te spécialiser dans l'univers des marmailles ?


Je suis moi-même mère de trois enfants qui sont ma plus grande source de joie, d’inspiration et de force. La photographie a toujours été dans ma vie. Après mon bac, j’ai beaucoup travaillé pour entrer à l’école nationale supérieur Louis Lumière. C’est donc tout naturellement que j’ai décidé de lancer mon entreprise spécialisée dans la photographie d’enfants. Ce qui donne sens à ma vie professionnelle, c’est le bonheur, l’émotion que j’apporte aux parents de voir et revoir les frimousses de leurs marmailles et de revivre grâce à mes photos leurs instants de complicité que j’ai immortalisés.

J’aime être attentive aux enfants, essayer de pénétrer leur univers ludique. En me laissant conduire par leur jeu, c’est une manière unique de conserver les effets fantastiques de leur imagination.

J’adore capturer le rire chez l’enfant. Le rire crée la proximité, le bien-être et la confiance. Conserver des moments de jeu en mémoire me semble essentiel pour le patrimoine familial.

Enfin un de mes plus beaux souvenirs restent la naissance de mes enfants. C’est pourquoi j’ai souhaité me spécialiser dans la photographie de nouveau-nés. Je suis à chaque fois moi-même émerveillée par la magie de cette vie nouvelle qui commence et par l’émotion qui envahit les nouveaux parents. J’aime photographier chez les nouveau-nés la puissance de leur regard : je les mets en valeur en prenant des photos en gros plans qui deviennent des merveilleux souvenirs des échanges de regard magiques que les parents ont avec leurs marmailles.


La rédaction : Comment s'est passé ton reportage photo à Makes aventures?

Mon reportage photo à Makes aventures a été une belle histoire de vacances pour mes enfants qui étaient ravis d’être (encore) photographiés par leur maman.

L’épais brouillard qui est très vite tombé sur les parcours d’accrobranche a créé une atmosphère étrange que j’ai eu plaisir à capturer.

Ce reportage m’a donné envie de retourner à Makes aventures, mais sans mon appareil photo cette fois-ci pour pouvoir en profiter moi-aussi : l’accrobranche n’est pas une activité réservée aux marmailles, les parents aussi apprécient !!!


Un grand merci à Marie de nous avoir fait partager ton travail.


Tu peux aller jeter un oeil sur son site avec tes parents : www.avosmarmailles.com Contact: 06 92 64 15 71

Babook interview - RTL
00:0000:00
Posts Récents